Document sans titre
Visitez RubberNurse
entièrement
reconstruit

Salome

 



L'histoire de Salomé, telle qu'elle vous fut contée est un faux. Voilà ce qu'il s'est véritablement passé :
Hérode, au crépuscule, se métamorphosait en pute. Il tomba fou amoureux de Jean Baptiste, qui rétorquait ainsi à ses avances :
"Tu aimerais être une belle fille de Jérusalem, aux yeux d'or!
Eh bien non, t'es pathétique !".
Un soir cette salope d'Hérode eut l'idée d'emprunter l'apparence de Salomé, la pacifiste. Hérode se créa une doublure pour le remplacer.
Et, vêtu de voiles, il dansa devant son fantôme et Jean Baptiste. Baptiste estomaqué l'interpella en lui disant :
"D'accord, je suis chaste ! Mais pas pédé, et si mon cœur n'appartenait pas à Dieu, je me la taperais bien la Salomé. Elle est superbe. Mais toi! Tu t'es regardé ? T'as beau me faire la danse des sept voiles ! Va donc, hé, trav ! T'as vu ton gros cul ! T'es pas appétissante! Pétasse!
Hérode vêtu de ses fripes et ivre de rage fit signe à son double et lui fit dire:
"Demande moi tout ce que tu voudras, fût-ce la moitié de mon royaume"!
Hérode, le sanguinaire, le putain dépité, demanda à son ombre la tête de Jean Baptiste.

Puis, ayant repris son aspect de mâle. Il n'hésita pas à poursuivre sa barbarie. Depuis ce jour Salomé, et, avec elle, toutes les femmes : - les séduisantes, les fatales, les courtisanes - portent en elles la culpabilité du meurtre de Jean Baptiste.
Dans une Messe peu ordinaire, Maîtresse Françoise décide d'offrir à Jean Baptiste une deuxième naissance. Il va renaître dans un INFLATABLE DE LATEX… Maîtresse Françoise entend, ainsi, laver la femme d'un des péchés que lui fait supporter notre civilisation misogyne.

Hérode, vient apporte moi la tête !
Idiote, tu ne l'as quand même pas perdue !!
 

 

_______________________________________

Copyright "Maitresse Francoise"