dominatrice paris maitresse francoise

Dominatrice Paris
Maîtresse Françoise

Latex Rubber Bondage

Dominatrice Paris
Maitresse Françoise
Latex Rubber Bondage

Mise à jour le 9 août 2020
Ce site est réservé aux majeures de plus de 18 ans ou de plus de 21 ans suivants les états. Dominatrices, soumis modèloes avaient plus de dix-huit ans lorsqu'ils furent photographiés.

J'accepte

Dominatrice Paris
Et j'entre dans le donjon

CONTACT

Last update 9 august 2020
If you are minor, or are offended by such material, By entering you are confirming that you are le entitled to view such material. Model were at least 18 years old when photoshooting.
I accept
Dominatrice Paris
I enter the dominatrix Dungeon

CONTACT

Maîtresse Françoise
Dominatrice Paris, Maitresse Francoise, mistress Paris rubber bondage, Je posséde une garde robe latex, rubber contrainte. Educatrice dans le monde erotique du donjon de la Maitresse dominatrice Paris qui est fetish fetiche. Pour bondage cuir, latex. jeux de roles Doctoresse impitoyable, Maitresse Françoise en-cagoule-use, la dominatrice Paris bondage pratique les lavements, sm et domination ainsi que les fessées.Vous vous revez aux pieds de la dominatrice Paris, une maitresse pour hom a dominer soumis, esclave Mon talon aiguille tel une bite dans votre bouche. Vous, en suspension englouti dans mes sacs de cuir et de latex de ruber. Je suis une dominatrice Paris latex. Vous venererez ma cuissarde comme une deesse sacree. Interrogatoire, militaire, electricite ! Travestis, feminisation devenir femme, soubrette rubber doll, putain,Maitresse Dominatrice Paris fist fuck. Voyage cosmique avec la Maîtresse.

Maitresse Francoise
Dominatrice Paris, Rubber latex fatal Mistress, welcome in my fully equipped dungeon in the heart of Paris, for the leather or latex bondage. Merciless doctor, cowler, suspender, opener of male vaginas practicing the enemas, bondage and the dominion under all its forms. You dream to be at Dominatrice Paris foots. Submissive, slave is your fetish. My stiletto heel, such a cock swallowed in your mouth. And your body will be suspended or gobbled up in my leather or inflatable latex bags. Maitresse Françoise is a latex misstress You will worship my high tightlates or leather boots as a sacred Goddess. Governess role-play, authoritarian, military interrogation scenes, electroplay, sissy training, maid, rubber doll, whore training, Your anal passion will be satisfied because I fist-fuck. Whatever are our role-plays, you will be submissive to my discipline, to my strap-on.The Maitresse Paris Doinatrice cosmic travel
.

" Quand un égaré comprend qu’il doit rebrousser chemin, il n’est pas loin d’avoir trouvé la voie ! "
( Proverbe chinois)



Je ne suis en aucun cas sadique,

Être sadique signifierait que je propose des relations de violence, et donc, non consenties. Je suis une "théâtreuse", je m'inspire du sadisme en tant qu'organisation de mon théâtre.

Dominatrice pas sadique, mais masochisante (terme deleuzien)


   Être Sabine au moins une fois !


Dès que je publie les photos du rapt sur mon site, Sabine, folle de rage, saute sur son téléphone et m'interpelle.
« Maîtresse, depuis que je vous ai remis un contrat vous permettant de procéder à l’enlèvement de ma personne, je suis fou, malade, vert de jalousie. Oui, je vous le dis, c’est pas très sympa. Vous allez jusqu’à Amsterdam pour enlever un inconnu avec une autre maîtresse, que je ne connais pas, du reste. Et pour moi fidèle Sabine qui ne fréquente aucun autre donjon, vous passez votre temps à différer ce projet. » 
Lorsque Sabine arrive chez moi, j’ai toujours une camisole en main. Dès qu’elle franchit le pas de la porte je l’encamisole. Je lui enfile un masque. Je lui pose un bâillon. Et je fais comme si... comme si je venais de l’enlever en plein Paris. Elle est prisonnière, enlevée. Je dois demander une rançon à son épouse.
Une fois Sabine immobilisée sur une table de bondage, que je lui ai enfilée un fourreau de contrainte entre ses pieds et sa taille, comme une sirène, lorsque des gros ceinturons de cuir traversent entre ses bras et son corps malgré la camisole, que les gros ceinturons de cuir bloquent ses jambes déjà enserrées, que ces gros ceinturons enlacent les barres de fer solidement fixées à la table, Sabine ne peut plus bouger le moindre petit doigt. Je décroche le téléphone !
            — Je téléphone à ta femme !
            — Nonnnnnnnnnnnn... marmonne Sabine à travers le bâillon.
Je compose le numéro d’une amie complice fidèle au rendez-vous que je propose toujours avant la venue de Sabine :
            — Allô Madame de la Tour du Pin !
 On est snob ou on ne l’est pas !
« Chère Madame, désolée de vous déranger. Je dois vous informer que votre époux Gérard est entre nos griffes. Nous sommes des infirmières psychiatriques complètement dingues, en quête d’expériences sulfureuses. Nous l’avons enlevé. Il est solidement immobilisé. Nous tentons de vérifier l’état féminin de l’individu. Pour cela nous avons planté un Plug dans son trou du cul. Il bande, donc il est ! Constater qu’il est en érection engodé fait partie de nos expériences. Ne vous étonnez pas si nous le nommons désormais Sabine. Elle nous confie que vous seriez désespérée de la perdre et qu’elle jouit d’une grande fortune. Nos expériences coûtent cher. Nous choisissons de vous rendre Sabine en échange de la remise d’une rançon. Qu’en pensez-vous ? »
C’est Tina qui est au bout du fil... je mets le haut parleur. La fausse épouse s’écrie :
« Cette pauvre lope ! Gardez-le, faites des expériences sur lui. Vous voulez son paquetage, ses frusques, qu’est-ce que je dois vous envoyer ? Tout sauf du fric. J’ai épousé cette larve pour sa fortune. Je ne vais pas perdre son fric pour le récupérer. Je ne vous demande qu’une chose : si vos expériences tournent mal et qu’il crève, téléphonez-moi pour me dire où est le corps. Mon amant est haut placé dans la police. Il fera en sorte que l’on retrouve son cadavre pour toucher l’assurance. Je vous jure que vous ne serez pas inquiétées. Car, enfin, nous allons jouir, mon amant et moi, des biens de cette pauvre décérébrée et toucher le pactole. »
Sur ce, la tendre épouse de Sabine me raccroche au nez ! Dans cet état quasi religieux, tout ronronne, telle la mélodie d’une vieille horloge à musique. Reconnaître la voix de son épouse ? Non mais ! Elle y croit dur comme fer, enfin presque...
            — Mauuummm munnnn
 Sabine bâillonnée n’arrive pas à s’exprimer.
 Je retire le bâillon.
            — Je t’écoute !
            — Elle dit cela pour que vous me libériez sans rançon. Elle m’aime et me respecte. Jamais elle ne tiendrait un tel discours, merci d’insister Maîtresse !
 Dring dring je rappelle :
            — Encore vous !
            — Sabine insiste, chère Madame. Elle est persuadée que vous répondez dans ces termes car vous vous êtes fait un devoir de ne pas céder. Vous refusez de payer, vous craignez que l’on ne libère pas Sabine. Elle est convaincue que vous l’adorez. Sabine dit que vous l’avez toujours respectée. Que vous êtes désespérée à l’idée de la perdre. Vous ne pourriez pas vivre sans elle.
            — Dans ses rêves ! Une fois encore, j’ai supporté ce pauvre invertébré pour la vie confortable qu’il m’apportait. Mais l’idée qu’une autre femme m’en débarrasse, et que j’hérite de sa fortune me fait grimper au septième ciel. Si vous le faites crever, je vous vouerai une reconnaissance éternelle. Plus besoin d’inventer des sornettes pour rejoindre mon amant. Enfin libre avec le fric. Vous n’imaginez pas le bonheur, merci Madame ! Puis-je vous aider, pouvez vous me le passer ! Que je lui confirme ma position...
            — Mummm munnn s’écrit Sabine !
            — Désolée, je ne puis, elle est bâillonnée...
Le temps s’écoulait, mon discours fusait, Sabine bandait. Quelquefois Sabine menaçait de faire une grève de la faim. Alors je la gavais comme une oie en devenir.
Puis la séance se terminait en attendant un prochain voyage mystique.
A propos de son rapt, sans arrêt Sabine en remettait une couche.
            — Je vous demande de m'enlever, de mettre en scène un vrai rapt.
            — Un vrai ?
            — Bon OK, organiser une mise en scène ! rétorque Sabine.
            — Mais nous vivons en plein Paris et je n'imagine pas t'enlever au bois de Boulogne. Il y a beaucoup trop de monde.
            — Mais vous avez le contrat en main !
            — Fous-toi de ma gueule, idiote, tu imagines la tête des flics à la lecture de ton contrat masochien, fut-il signé de ta blanche main. C’est un coup à se retrouver en chambre d’isolement à Sainte-Anne.
            — Ne vous inquiétez pas Maîtresse, j’ai des relations.
            — Laisse-moi rire, tu en sortirais peut-être et moi tu y penses ! Bon j’essaie de trouver une solution hors de tous dangers.
            — J’ai une idée, rétorque Sabine et peu importe, même si c'est joué et grossier. Je me concentrerai sur l'émotion.
            — Je n'ai pas de voiture ! Et je n'en veux plus !
            — C’est pas un problème ! Louez une ambulance !
            — Tu plaisantes !
            — Pas du tout, bon louez un utilitaire, ça fait plus réel qu'une voiture ordinaire. J'assume les frais...
Un utilitaire blanc si possible comme une ambulance. « Vous le savez Maîtresse, je rêve de me faire enlever par des femmes fatales ou plutôt des infirmières psychiatriques complètement déjantées. Vers l'âge de onze ans, je ressentis une intense émotion en lisant Tintin et les Cigares du Pharaon.
Je revis mille fois la scène dans mon imaginaire. Je connus mes premiers émois sexuels à la vue de ce pauvre Tintin encamisolé et embarqué dans une ambulance. »
Sabine passe des heures sur le site internet spécialisé dans les accessoires de bondage pour malades mentaux et les transports de prisonniers dangereux . Sabine élabore un plan :
            — Voila, Maîtresse ce que je propose : nous allons un soir au restaurant, nous dinons en toute amitié. Je récupère mon manteau au vestiaire. Je laisserai une carte magnétique de mon parking dans ma poche. Très facile à la subtiliser, vous prenez mon bras et à un moment vous glissez votre main discrètement dans ma poche.
            — Ah bon ! Et comment tu rentres chez toi ?
            — Je réveille la gardienne, je la sucre assez toute l'année pour que je me permette de la déranger. Plus simple encore, à partir d'aujourd'hui, je garde un double dans mon portefeuille. Vous organisez cela pendant les vacances scolaires. À cette période ma rue est déserte. Les femmes et les enfants sont au soleil. Les hommes dorment chez leur maîtresse. Ou, les plus sérieux restent au bureau pour travailler jusqu'à plus d'heure.
Sabine habite une rue assez discrète dans le seizième et l'idée commence à germer. Car cette idée me paraît très excitante, comme lorsque j'emmenais Élodie faire la pute au bois de Boulogne. Après tout l'enlèvement dans un parking, à l'abri des regards, me semblait moins dangereux. J'en parle à mon amie Tina, toujours prête à tout, elle est cadre hospitalier dans la vie ordinaire.
            — Je connais un black, un ambulancier casse-cou et assez naïf, je suis sûre qu'il marcherait.
            — Tu es sûre que cet ambulancier ne va pas garder notre Sabine espérant toucher une vraie rançon ?
            — Non, je le connais j'en suis sûre, on pourrait même lui faire emprunter une vraie ambulance...
Nous commençons, avec Sabine, à tirer des plans sur la comète. Je ne suis pas sûre de vouloir mettre en scène cette idée, mais après tout pourquoi ne pas en parler. Nous avons le temps, quelques mois avant les vacances d'hiver. On prévoit l'enlèvement puis le retour au donjon, détail, séance. Tout le matériel est déjà chez moi, souvent offert par Mozart. J’ai fait découvrir à Mozart tous les accessoires de bondage psychiatrique, lui ai fourni les adresses. Des sangles pour le lit, armées de menottes et de chevillières fermant avec des cadenas sophistiqués. Les menottes sont en cuir fauve très épais. Elles sont doublées d’agneau plongé blanc. Fetters est le revendeur à Londres et Mozart n’a cessé de m’en offrir pour son propre confort.
Le tchat autour de cet imaginaire débordant permet d'illuminer la libido de Sabine. Mon discours claque dans sa fantasmagorie, comme des coups de fouet. Dans ce type de relation et même dans la sexualité plus ordinaire, c'est le discours préalable qui compte plus que le passage à l'acte. Nietzsche ne disait-il pas :
« Si l’on me laissait choisir librement,
Volontiers, je choisirais une petite place
Au cœur du Paradis :
Mieux encore - devant sa porte ! »
Je crois que le talent de ce grand philosophe résume toute la vie sexuelle et même l'errance de l'Homme dans la société. Il arrivait souvent que Sabine parle de ses premiers saisissements.
« Vous savez Maîtresse, je suis troublé par l’œuvre des grands maîtres. Les scènes de rapt m’interpellent. Je n’en loupe aucune, de musée en musée. Je suis extasié devant la soumission de Samson à Dalila, la toile de Rubens éclaboussant de lumière dans la galerie du musée Londonien. Je délire devant l'enlèvement des Sabines. Rubens, Boucher, David... J’en connais les moindres détails, leurs yeux renversés me plongent dans l’hallucination d’un état doloriste, un état de conscience modifiée. Qu'est-ce que je peux bander en regardant les yeux hallucinés de ces raptées.
Je retrouve tous les éléments déclencheurs de ma sexualité dans les œuvres d’artistes comme Johann Heinrich Füssli. Brunehilde suspend Gunther « comme un carré de viande . » Je vois Brunehilde en dominatrice rapteuse. Dans le Seigneur des Anneaux, j’ai été bouleversé par les créatures fœtales prisonnières des filets tissés par Arachnée, suspendues au plafond dans l'antre de la vorace.
Est-ce que j’ai un esprit malin qui subvertit tout ? En tous cas je bande. »
Une vie durant, ces images le hantent. Il cherche à être Sabine. Il cherche à se faire enlever comme Tintin dans une ambulance, camisolé. Etre la victime de Shelob/Arachnée l'araignée monstrueuse. Ou encore, dans ses rêves orgiaques être suspendu comme Gunther.
Je n'ai jamais cédé à l'enlèvement, pourtant l'idée me séduisait. Je trouvais cela beaucoup plus dangereux, même dans un parking privé, que le jeu que nous avions élaboré avec Madieanne.
Mais les plans de l’enlèvement de Sabine, ont été et sont toujours remis en question. Ils font l’objet de longs échanges épistolaires. Qui sait peut-être un jour !
http://www.humanerestraint.com/
Un petit emprunt à Régis Michel conservateur des arts graphiques au Louvre


A suivre Françoise Maîtresse2 sur Kindle


Attention a acheter UNIQUEMENT sur Amazon
A suivre Françoise Maîtresse2 sur Kindle

Car des livres sont piratés actuellement et sont proposés soit disant à la lecture gratuite néanmoins, ils demandent votre carte de crédit et pour vous la pirater

Françoise Maîtresse 2 version papier


maitresse francoise dominatrice paris

Ci-dessus Anima dans Françoise Maitresse 2


« Dans mon souvenir, les cuissardes pelliculaient les cuisses de mon ensorceleuse… Elle se tourna vers moi et me regarda longuement. Vertige, mes yeux rivés sur le cuir en feu… » Maîtresse Françoise, en experte de l’inconscient, insiste : « Le fait qu’elle soit dans cette allée entièrement vide, n’as-tu pas l’impression d’avoir basculé, traversé un couloir dans un monde parallèle, d’avoir voyagé ailleurs ou encore d’avoir vécu,
comme tu le dis toi-même, une apparition ? »

A suivre Françoise Maîtresse2 sur Kindle


dominatrice paris rubber controldominatrice Paris controle de la respirati0n_maitresse francoise

Controle de la respiration - inflatable - heavy rubber

Entre les mains de la Dominatrice

Vous choisissez votre rêve et vous vous embarquez pour une heure, ou un jour nous quittez l'antre de la dominatrice à Paris vers le cosmos. En état de méditation vous vivez les rêves les plus fous. Vous êtes surveillé en permanence par la dominatrice Paris. Elle tient le cordon de votre vie, vous respirez sous son contrôle. La dominatrice Paris guide votre voyage intérieur. Enserré dans le latex, prisonnier vous vous promenez au gré de vos rêves. Les rêves dont vous êtes le seul maître et dont le chef d'orchestre est votre dominatrice Paris. Elle veille, écoute, elle est là, protectrice enveloppante.  Votre respiration est entre ses mains, Vous vivez tel un fœtus. 
Françoise Maîtresse2
A suivre sur Amazon Kindle

En exergue de sa présentation de Sacher Masoch Gilles Deleuze cite Dostoïevski Humiliés et Offensés.
« C’est trop idéaliste... et, de ce fait, cruel. »
Es-ce par hasard ? bien sur que non. Et l’on pourrait disserter longtemps sur la cruauté du couple, masochiste / masochisant.
Et pourquoi le sadique et le masochiste ne peuvent former un couple, comme dit Deleuze « l'un ou l'autre fuit ou l'un ou l'autre périt ».
Deleuze nomme celle qui prend le rôle de la dominantrice une « Masochisante ».


dominatrice militaire paris


En vente sur Kindle Amazon Françoise Maîtresse 2
Francoise Maitresse 2 sur Amazon
Douée des qualités d'une sorcière, intuitive, j'entends les non dits.

Anima au Donjon de Dominatrice Paris

Anima a 13 ans lorsque, au cours d’une kermesse de banlieue, il se perd dans une allée déserte. Au bout de celle-ci, surgit soudain une jeune fille portant des cuissardes  d’un rouge flamboyant : « Dans mon souvenir, les cuissardes pelliculaient les cuisses de mon ensorceleuse… Elle se tourna vers moi et me regarda longuement. Vertige, mes yeux rivés sur le cuir en feu… »
Maîtresse Françoise, en experte de l’inconscient, insiste : « Le fait qu’elle soit dans cette allée entièrement vide, n’as-tu pas l’impression d’avoir basculé, traversé un couloir dans un monde parallèle,
d’avoir voyagé ailleurs ou encore d’avoir vécu, comme tu le dis toi-même, une apparition ? »

La chienne de la dominatrice Paris

 

blog Dominatrice Paris


L'enlèvement de Sabine

Pour Sabine, tout a commencé par L’Enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin vu au Louvre. Depuis, il court de musée en musée en quête de rapts. De Füssli à Rubens, aucun ne lui échappe. Et il se retrouve, enfin enlevé, immobilisé et bâillonné sur la table de bondage du donjon. Il va falloir téléphoner à sa femme pour lui demander une rançon. Qu’elle refusera évidemment de verser, laissant la pauvre Sabine aux mains sadiques des « infirmières psychiatriques complètement dingues » qui le tiennent en otage.


Bondage cuir et latex
Controle de la respiration

Un voyage
Pour se fondre dans l’exil intérieur, il a besoin d’être complètement immobilisé. Avant de l’enfermer, je prends soin de percer son cul avec un gode en chrome électrifié. Je ligote ses couilles. Je lui mets des pinces aux seins. Puis je l’encagoule. Et je le bâillonne. Il est alors enfermé et sa vie Il la choisit, elle tourne à l'envers comme dans un bal musette.

Dominatrice Paris bonde son esclave

Puis en position gyneco prête pour les godes-ceinture
total enclosur par Dominatrice Paris
Dans l'inflatable pour une longue dérive au milieu des étoiles,
là où le cerveau et le corps sexué ne font plus qu’un

voyage spacial par dominatrice Paris


France Culture Mauvais genres l'émission de François Angelier
Entretiens avec Céline du Chéné dans trois émissions
« Le crépuscule des sous-dieux : figures du savant fou de Frankenstein à Norbert Wiener »,
Mauvais genres, France Culture, 28 septembre 2013
Sur Les femmes fatales Le 19 octobre 2013
Samedi 16 novembre à propos de Sacher Masoch
L'AMOUR - FOUET ou le monde masochien :
toujours dans l'emission de François Angelier Mauvais genres.

Ci-dessous Anima la jument dans la sissy room travertie avec de vrais faux seins corsetée bottée

rubber doll dominatrice paris


© Maitresse Francoise - Tous droits réservés, reproduction interdite. Les pseudonymes Françoise Maîtresse et Maîtresse Françoise, Le développement, le référencement y compris les balises "Meta" sont protégés par un dépôt légal, toute reproduction même partielle est interdite sous peine de poursuites pour violation des droits d'auteurs et de la propriété intellectuelle.


Maîtresse Françoise est protégée par un dépôt INPI
Et par les diverses publications Françoise Maîtresse
Tous abus seront poursuivis pour confrefaçon et
utilisation frauduleuse de la marque, un avertissement resté sans réponse sera immédiatement suivi d'une assignation.


domination paris

 

Maîtresse Françoise sur Your-Mistress.com Maîtresse Françoise sur AllStarFemdoms Maîtresse Françoise sur Fetish-Kingdom.net Maîtresse Françoise sur StrictNurse.com Maîtresse Françoise sur DominaGuide.net Maîtresse Françoise sur Sadistic-Mistress.com Maîtresse Françoise sur Bella's List Maîtresse Françoise sur Open Adult Directory Maîtresse Françoise sur Playtime411.com Maîtresse Françoise sur Dickie Virgin's Maîtresse Françoise sur DungeonNet.com Maîtresse Françoise sur SinSearch.com Maîtresse Françoise sur DominaSuperior.com Maîtresse Françoise sur Fetish Top 1000 Maîtresse Françoise sur Schokomaus Maîtresse Françoise sur Fetish Erotica Maîtresse Françoise sur Latex Top 100 Maîtresse Françoise sur SpookyLinks Maîtresse Françoise sur Sexy la Gitane Maîtresse Françoise sur Looking